sept 1, 2016 / by Sophie Guin / In Non class / Leave a comment

Le reach Facebook

Lorsque l’on est un professionnel, il est très facile de créer sa page Facebook « professionnelle » c’est-à-dire sa page fan. Une photo de profil facilement identifiable (comme votre logo), une photo de couverture attrayante et quelques mots dans le « A propos » et votre page est en ligne.

Imaginons maintenant que vous ayez une belle stratégie et une forte communauté. Disons 10 000 fans qui aiment votre page. Soit potentiellement 10 000 personnes qui vont voir passer votre prochaine publication… ou pas : c’est à ce moment-là que le reach intervient.

Le reach est, par définition, le nombre de personnes atteintes par une campagne, ou ici en l’occurrence, une publication Facebook, sur une période donnée.

Rappelons-nous que Facebook n’a pas été rentable pendant longtemps, et qu’il devait trouver un moyen de générer des revenus. C’est à cela que sert le réseau publicitaire Facebook Ads… et pour le faire fructifier, Mark Zuckerberg a ses petites techniques.

Facebook bride son reach : de façon automatique, la portée de toutes vos publications de page est ainsi limitée.

10,13% – Le reach moyen des posts Facebook en mai 2016

Selon la dernière étude Locowise de juin 2016, le reach sur Facebook au mois de mai dernier est encore en baisse, et atteindrait 10,13%. Ainsi, pour une page de 10 000 fans, lorsque vous postez une actualité, seulement 1013 personnes auront véritablement la chance de la voir s’afficher sur leur fil d’actualité.

Que faire des 8 987 autres fans, qui ont pourtant cliqué sur, le bouton « j’aime » de votre page ? Vous l’aurez deviné, le seul moyen de les atteindre est en « boostant » la publication, c’est-à-dire en y associant un budget publicitaire.

Voilà pourquoi toute stratégie de community management, surtout sur Facebook (et désormais Instagram, qui appartient au mastodonte), ne peut se faire sans budget publicitaire. Ne serait-ce que pour que vos propres fans voient vos publications, un petit budget doit nécessairement être alloué au sponsoring de posts. Aussi frustrant que cela puisse paraître, ce sont les règles de Facebook et si l’on veut profiter de la communauté qu’il nous offre, il faut malheureusement faire avec cette limitation du reach.

Your comment