sept 9, 2011 / by Sophie Guin / In Stratégie / Comments 3

Faites attention aux fautes d’orthographe

Une faute d'orthographe peut décrédibiliser votre commerce

Une faute d’orthographe peut décrédibiliser votre entreprise

Il est bien loin et révolu ce temps des dictées. Ces mots que nous répétait notre enseignant, que l’on devait réécrire parfaitement sous peine de devoir ramener une mauvaise note à la maison. Aujourd’hui vous êtes chef d’entreprise, vous avez un commerce… et bien c’est plus que jamais le moment de vous remettre à la dictée !

Bon, on ne vas pas vraiment vous demander de faire des dictées. Ce qu’il faut comprendre cependant, c’est que l’orthographe et la grammaire restent la base de notre belle langue française, que certains se plaisent à appeler « langue de Molière ». Le problème, c’est que si vous n’y prêtez pas attention, c’est tout votre travail acharné qui peut en être affecté.

Cas concret : le site anglais tightsplease.co.uk, site de vente en ligne, a fait les frais d’une mauvaise relecture et de fotes fautes d’orthographe qui ont découragé nombre de clients potentiels. Miracle, une fois les fautes corrigées, le revenu par visiteur a tout simplement doublé !

Cela s’explique facilement. Les internautes qui tombent sur un site contenant des fautes peuvent le voir de différentes façon :

  • Le site n’est pas sérieux, il manque de professionnalisme (après tout, savoir écrire reste essentiel)
  • Le site n’est pas officiel : il s’agit peut-être d’un faux site
  • Le site n’inspire de fait pas confiance pour y laisser son numéro de carte bleue.

Tout cela, vous l’avez compris, influence grandement votre chiffre d’affaires. Pour éviter ce type de mésaventure, faites relire à quelqu’un qui est bon en français votre site, vos plaquettes, vos publications etc. En bref, même si vous êtes un crack en orthographe, ne vous laissez pas piégé. Tous ceux qui écrivent régulièrement (journalistes, communicants…) vous le diront : lorsque vous êtes la tête en plein dans un travail, vous n’en voyez plus les défauts, même les plus évidents. Oui, ça arrive à tout le monde et les fautes les plus grosses sont souvent les moins visibles !

Prenez le temps de relire tout ce que vous faites à tête reposée, et faites-le relire. Ce n’est pas bon pour l’environnement, mais je vous conseille d’imprimer et de lire très lentement tout texte important. Votre chiffre d’affaires vous en sera reconnaissant.

3 Comments

  • Alain Nomyme 19 septembre 2011 at 4:49 Reply

    Bonjour.

    « En bref, même si vous êtes un crack en orthographe, ne vous laissez pas piégé. »
    Hum… comment dire… j’aurais plutôt dit « piéger ». M’enfin, je dis ça, je dis rien…

    Salutations belle inconnue

    • Sophie Guin 21 septembre 2011 at 12:14 Reply

      Piégée !!!
      Comme quoi, il est vraiment important de se relire, surtout pour une faute toute bête… bouh pour moi !
      En tout cas bravo, vous avez l’oeil 😉

  • Aurélie 27 février 2015 at 1:49 Reply

    Il y a aussi les césures et autres conventions typographiques.
    Ainsi, « mésaven-ture », « publications/communicants VIRGULE etc POINT).
    Et « différentes façonS » :)
    Et si on « ramène » un être vivant, on « rapporte » une chose inanimée :)

Your comment